Actualités

Actualités
HOME

Actualités

Sédentarité au travail, Attention danger !

sedentarite-au-travail-impact-sur-la-sante

Aujourd’hui, nous passons un tiers de notre temps journalier à des comportements sédentaires, principalement dus à notre activité professionnelle.

La sédentarité se caractérise par des périodes prolongées et ininterrompues de temps passé assis.

Tous les risques de mortalités renforcés

Ces comportements multiplient par 1,82 les risques de décès, toutes causes confondues, et les risques de décès par maladie coronarienne ou cardiovasculaire par 2,06. Ils augmentent aussi les risques de diabète, d’obésité et de cancers tels que le côlon, le poumon ou l’endomètre.

L’activité physique professionnelle a une part importante dans la sédentarité. Attention aux périodes prolongées d’inactivités même si vous avez une activité physique régulière.

 

La sédentarité, un risque professionnel

Entre 4 et 8 heures, chaque heure passée assis augmente la mortalité de 2%. Au delà de 8h, de 8%, et rester assis plus de 10 heures par jour l’augmente de 34%. La sédentarité devrait être répertoriée dans le document unique au même titre que les autres risques professionnels, afin que les entreprises mettent en place des actions de prévention.

Exercer une activité professionnelle demandant une activité physique intense, comme porter de lourdes charges, à également un effet néfaste sur la santé, multipliant par 1,45 le risque de mortalité cardiovasculaire.

 

L’activité physique pour lutter contre la sédentarité

L’OMS recommande une activité physique modérée de 30 minutes par jour pour être en bonne santé. Pour contrebalancer les effets néfastes des 8 heures assises, il faudrait pratiquer 60 à 75 minutes d’une activité physique intense, par contre celle-ci est contre indiquée pour les personnes ayant une activité physique intense dans leur profession. De plus l’activité physique de loisirs, souvent faible à modérée, ne compense que partiellement les effets négatifs de la sédentarité.

 

Les pistes pour limiter la sédentarité au bureau :

Heureusement, la sédentarité n’est pas une fatalité, il est possible de la limiter ! Par exemple, travailler debout pendant ¼ de la journée, permet déjà de réduire de 18 à 21% la mortalité d’origine cardiovasculaire. Pour cela levez-vous pour aller demander un renseignement plutôt que d’envoyer un mail, passez vos appels debout, essayez les réunions en marchant et pourquoi ne pas demander à investir dans des bureaux modulables, pour pouvoir travailler debout ou même dans un bureau tapis roulant, avec une vitesse de marche d’environ 4 km/h. De plus ce petit moment d’activité physique permet de stimuler concentration, réflexion et créativité.

Il est également possible de lutter contre la sédentarité sur les trajets entre son domicile et le travail, en privilégiant un déplacement actif comme la marche ou le vélo. Trente minutes de déplacements actifs par jour réduisent les risques liés à la sédentarité de 20%.

Alors pour votre santé, saisissez les occasions de bouger ! 

 

Chiffres de l’observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité

Synpeak 2018 • Tous droits réservés
NEWSLETTER
Gardez le contact avec Synpeak